Uncontrolable…

You know the tune…

Uncontrolable,
That’s what we are,
Uncontrolable
We search near or far.

Descendants or ancestors
Yours or mine
Uncontrolable
We search near or far.

Our ancestors are unforgettable when you get right down to it.

Last Friday I met Doris at Paul brother’s funeral in St. Johnsbury, Vermont. Paul and Doris are cousins. Many people attended Albert’s funeral, and I got to meet several of them.

Paul told Doris about Our Ancestors and she seemed interested. So when I got back to Sainte-Anne-des-Plaines I got a little curious about her Laperle ancestors. I did not have any Laperle in my family tree so I got quite uncontrolable.

I found the first Laperle ancestor, Mathurin  Banlier dit Laperle.

He was on Le Justice, a ship sailing for New France on a French Website. I don’t know if all the information is true.

Compagnie de Saint Ours                                                                                                      

Embarqué à bord du navire Le Justice le 24 mai 1665

Arrivée à Québec le 14/09/1665 

(117 jours de traversée , embarquement inclus),

Cette compagnie, anciennement Cie Lemongne. Son capitaine ayant donné sa démission celle-ci fut acceptée par le Roy qui nomma l’enseigne Pierre de Saint-Ours à la tête de cette compagnie début 1665. Cette compagnie en tant que Lemongne aurait participé en 1664 à la bataille contre les Turcs.

BANLIER, Mathurin, (Baulsnier ou Bonelisse) dit La Perle: 

Né en 1641 (recensement de 1681).  On ne connaît pas le nom de ses parents. Par contre, on le dit venant de la région de l’évêché de Poitiers au Poitou (Vienne), selon son acte de confirmation en date du 13 juin 1681 à Contrecœur, âgé de 40 ans.  Il s’installe vers 1671 à Contrecœur, où il recevra une concession le 6 novembre 1673. 

Il prend pour épouse vers 1678, Françoise  Vernin, Vernon ou Mernin, confirmée elle aussi le 13 juin 1681 âgée de 30 ans.  Son père Jacques Vernin 60 ans de l’évêché d’Angoulême, en Angoumois (Charente), demeurait avec eux, mais nous ne connaissons pas le nom de sa mère.  Elle décède entre 1684 et 1690. 

Ménage établi à Saint-Ours.  3 enfants. 

Devenu veuf, il épouse en secondes noces, vers 1690 à Saint-Ours, Denise Anthoine, veuve d’un premier mariage avec Laurent Buy, Bouy ou Buis dit La Vergne, en date du 11 octobre 1670 (Contrat 11 octobre 1670, Notaire. de La Rue, de Champlain).  Elle était la fille de François Anthoine et de Guillemette Piro (Jetté et Landry) ou Guillemette Bréan (Dumas et Godbout).  Pour ce qui est de l’endroit de sa provenance, les historiens diffèrent.  On la dit de Saint-Germain-L’auxerrois (cette paroisse, une des plus ancienne de Paris, s’est divisé en 9 paroisses dont une sur l’ile de la cité), évêché de Paris (Dumas et Godbout); ou Saint-Germain-de-la-Poterie, près de Savignies (60650), évêché de Beauvais (Jetté);  de Saint-Germain-sur-Meuse, évêché de Toul (54200) en Lorraine (Landry). 

Qui a raison? 

Denise Anthoine décède le 26/03/1732 à Laprairie. 

Mathurin Banlier, Baulsnier ou Bonelisse, décède le 21 à Contrecœur et inhumé le 22 janvier 1720 à Saint-Ours.

Ménage établi à Saint-Ours.  2 enfants.  Denise Anthoine avait eu 8 enfants de son 1er mariage avec Laurent Bouy. 

(Tanguay, vol.1, p.23;  Drouin, vol.1, p.44;  Jetté, p.43, 186;  Dumas, ne parle pas du 1ier mariage;  Landry, p.270;  Larin, p.322, # 681;  Sulte, Hist., vol.5, p.73-74(3-1);  Després, vol.1, p.79;  Langlois, p.215-216.  R.A.P.Q., vol. 1953-54, 1954-55, p.466;  B.R.H. 1909, p.83;  Doc. jud. 13 juin 1673 et 12 janvier 1674;  Christophe Richard, contrats sous seing privés, A.N.Q.M., 13 juin 1672, et 1 oct.1673; DBAQ, t1, p.101;  Langlois, p.215-16;  Son nom paraît sur 9 contrats aux minutes du notaire Pierre Mesnard, dont 5 le regarde personnellement;  16 avr.1673, 6 juin 1673, 1 oct.1673, 5 avr.1681 et 16 juin 1682)

The source is here.

Mathurin was a soldier with the Carignan-Salières regiment, compagnie de St-Ours. The trip took 117 days including embarkation! He was probably sick from typhus as almost half of the passengers were when the ship arrived in Quebec on September 14, 1665.

Footnote

Last Friday Doris invited me for a cup of coffee should I go down to Connecticut to visit my 3rd cousin Joe. We talked a little about Joe and how I met him. Doris told me her husband worked for Pratt & Whitney, and Joe’s name rang a bell.

Joe had also worked for Pratt & Whitney

I told that to her husband. The problem was that 20,000 people worked there!

Footnote

Nice link in English for Doris.

Marie-Anne Banlier dit Laperle was the daughter of Mathurin. She was the sister of Jean-Baptiste Banlier dit Laperle, Doris’ ancestor.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s